L e s   D i p t y q u e s  (Histoires complète en deux volumes)

 

Dans le premier tome de BODEGAS, le mystère réside dans la découverte d'un vin hors du commun issu d'une petite propriété de la région de Rioja. Corbeyran et Ruizge nous apportent les réponses dans le deuxième et dernier volume. Plaisant.

 

CAVALE (SECRETS). Nadia a enfin découvert le secret de sa naissance. Avec l'aide de son amie, elle réussit à tromper sa mère dans le but de retrouver et d'aider un père en fuite recherché par la police. C'est sans compter avec la mère de Nadia qui n'a peur de rien et se lance à la poursuite de sa fille. Ce troisième et dernier volume de la série est un vrai polar mêlant les problèmes de l'adolescence au grand banditisme international.

 

CÉZEMBRE (Aire Libre).  La couverture donne envie de l'ouvrir et l'ouvrir donne envie de le lire. En plus, ça vaut la peine, ne serait-ce que pour découvrir la ville de Saint-Malo sous l'occupation. Récit de guerre librement inspiré de faits réels, un groupe de jeunes gens tente de participer à la libération de leur ville.

LE CONVOI (Dupuis). Une histoire inspirée de faits réels vécus par la famille du dessinateur. Torrents et Lapière nous racontent  le drame des Républicains espagnols venus se réfugier en France et parfois déportés dans les camps de la mort durant les années franquistes. Un dessin et une mise en page au trait un peu épais convenant parfaitement à la situation, un scénario sensible, émouvant et didactique vous feront découvrir une page d'histoire trop souvent méconnue.

 

LE DIABLE DES SEPT MERS  (Aire Libre). Hermann (Jeremiah, Bois-Maury) et son fils Yves H. nous emmènent dans les Caraïbes pour un récit de pirates comme on n'en fait plus.

 

Dans la collection Signé, chez Lombard. Grenson (La femme accident) nous propose  LA DOUCEUR DE L'ENFER. Afin d'honorer les dernières volontés de sa grand-mère décédée, Billy Summer se rend en Corée dans le but d'assister à la cérémonie dédiée aux soldats tombés au front lors de la guerre. Avant de partir, il découvre la correspondance échangée 60 ans plus tôt entre ses grands-parents. Sur place, Billy aura l'occasion de visiter la zone démilitarisée entre les deux Corées. C'est là qu'il apprendra que son grand-père avait en fait été soigné et sauvé par une jeune coréenne du nord et que l'on découvrira également le secret de Billy. Un chef-d'œuvre, aussi bien au niveau du récit que du graphisme. A lire absolument.

L'ÉRECTION. Quelques jours avant Noël, Léa et Florent, la quarantaine, reçoivent un couple d'amis, qui annoncent durant le dîner être en procédure de divorce. Quand sous la table, Léa pose la main sur la jambe de Florent et découvre que, face à cette amie soudainement célibataire, il a une érection, la nuit va progressivement basculer dans une suite de situations pour le moins inattendues, où toutes les vérités éclateront.

GEISHA OU LE JEU DU SHAMISEN. Deux volumes dans lesquels on apprend tout de la vie d'une apprentie geisha au début du XXème siècle. Du statut de quasi enfant esclave à celui de geisha et musicienne reconnue, on découvre le parcours de Kitsune vendue par ses parents à Tsushima, patronne d'un okiya, une maison dans le quartier des plaisirs de Tokyo. Instructif et passionnant, agrémenté d'un dessin très japonais dans les tons de gris, le scénario est intelligent, sensible, documenté et augmenté d'une foule d'explications concernant les termes de la région, certaines coutumes ou la vie des habitants.

GIANT. New York 1932, trois ans après la grande crise. Les gratte-ciel de Manhattan poussent comme des champignons. Sur le chantier du Rockefeller Center, Giant, un ouvrier irlandais, est chargé d'informer Mary Ann, la veuve de Murphy tout récemment décédé d'un accident de travail, de la mort de son mari. Giant lui envoie une lettre dactylographiée ainsi qu'une somme d'argent, mais sans lui révéler la triste nouvelle. Mary Ann lui répond et une correspondance s'engage, jusqu'au jour où la veuve accompagnée de ses enfants décide de rejoindre son mari aux Etats-Unis. Malheureusement, suite à certaines circonstances, Giant n'a plus reçu les dernières lettres de Mary et n'a donc pas été informé de sa venue.

 

Vous aimez les histoires rocambolesques, un peu farfelues et loufoques ? Alors n'hésitez pas, vous trouverez du plaisir en empruntant OLYMPIA, la suite de LA GRANDE ODALISQUE  (déjà en rayon). De plus, c'est souvent drôle. Alex, Carole et Sam sont trois sympathiques cambrioleuses de haut vol, sans aucun complexe. Un commanditaire, trafiquant de toiles célèbres, mandate nos amies pour visiter les grands musées parisiens afin d'y dérober des œuvres parmi les plus connues. On assiste à la préparation puis à l'opération des vols, ce qui ne se passe d'ailleurs pas toujours trop bien. A lire ! (Collection Aire Libre)

Vous êtes amateur d'histoire ancienne, vous appréciez le dessin de Servais et les couleurs de Raives, vous avez un faible pour la Belgique ? Alors GODEFROID DE BOUILLON ne manquera pas de vous plaire.

HÉLÉNA  (Jim et Chabane). Depuis l'école, Simon aime secrètement Héléna, une fille du préau, que sa timidité empêche d'aborder. Des années passent, mais Héléna est de plus en plus intimidante. Et si Simon lui proposait 1000 Euros par mois en échange de trois heures de présence une fois par semaine ? Pas de sexe, juste pour se connaître, s'apprivoiser... Une relation complexe s'instaure, qui va durer très longtemps.

 

INSPECTEUR CANARDO, Mort sur le lac. Pour une fois Sokal nous propose une histoire en deux tomes. Sous son air toujours aussi avachi, notre inspecteur se lance dans une enquête mêlant passeurs clandestins, enlèvements de jeunes filles, services secrets improbables, incendies douteux, baron pervers et anguilles bien nourries. Suite et fin dans : La mort aux yeux verts (à paraître). Dans la bonne tradition de Canardo.

 

IN VINO VERITAS. Dans la même veine que CHÂTEAUX BORDEAUX, toujours avec Corbeyran au scénario. Les deux volumes de In Vino veritas nous font découvrir les vins de Toscane ainsi que les tourments d'une famille de vignerons ; en effet, le frère et la sœur Tomasini dont les idées divergent profondément ne se parlent plus depuis longtemps. Fort heureusement, le testament de la grand-mère réserve quelques surprises.

L'ADOPTION. (Zidrou et Monin). Un peu dans la même veine que les Vieux Fourneaux, quoique moins truculent. Cette tranche de vie relate l'histoire de Qinaya, petite péruvienne adoptée par un jeune couple français. Les quelques dernières pages créent un choc émotionnel, aussi bien pour l'entourage de la famille que pour le lecteur. A ne manquer sous aucun prétexte même si l'on reste sur notre faim en attendant le second volume.

Enfin la conclusion de cette histoire qui nous réserve encore de belles surprises. Emotions garanties, à ne pas manquer.

 

LA JAVANAISE.  Jeanne Mc Leod, la fille de Mata-Hari  décide de retourner à Java juste après l'exécution de sa mère. Son but : (re)découvrir la vie que menait sa courtisane de mère et peut-être même terminer ce qu'elle avait commencé. Le dessin d'Annabel est somptueux, riche en détails et donne immédiatement envie de découvrir l'histoire. Celle-ci, semble à priori un peu confuse : mystère, magie, pouvoirs surnaturels, espionnage, faits historiques, voix off changeant de personnages troublent quelque peu le lecteur. Voilà pour la première partie. Cependant sa relecture avant le deuxième tome devrait permettre de mieux saisir la richesse de l'œuvre. Magie, rites exotiques, fantastique, meurtres, le tout agrémenté d'un superbe dessin, tout y est pour restituer une ambiance de thriller asiatique.

 

LA MONDAINE. Ce diptyque parisien retrace la vie de quelques hommes de la brigade des mœurs au milieu du siècle dernier.

 

MONIKA "Monika se bat, elle crée, elle invente, elle aime. Et lorsqu'une envie de douceur l'envahit, elle se blottit dans les bras de Philip, l'androïde à la peau si douce. Face à elle, Erika, sa sœur, son contraire, son double maléfique, un être sous influence subissant une emprise mentale sectaire ; une victime aussi, une femme aliénée à une idéologie toxique. Deux femmes, deux sœurs, deux destins qui tentent de protéger leur âme. L'une emprunte la voie de la liberté et de l'art, l'autre celle de la subversion et du chaos." (T. Barboni, extrait de la postface). Un thriller vaguement érotique absolument passionnant. Un graphisme (couleurs et dessins) réaliste mais original, quoiqu'un peu surprenant au début, mais que l'on finit par trouver très beau.

 

NI TERRE NI MER. Un thriller psychologique. La probable mort de l'un des leurs deux ans plus tôt rassemble un groupe d'amis séparés depuis cet événement. Chacun tente d'exorciser les démons du passé lors d'une excursion en mer à bord d'un bateau de plaisance. C'est sans compter sur la tempête qui les précipitera sur un îlot rocheux dominé par un phare étrange et ses inquiétants gardiens. Passionnant, le fin mot de l'histoire n'apparaissant que dans les deux ou trois dernières pages.

UNE NUIT À ROME. (Jim) Ah ! les belles promesses ! Raphaël et Sophia vivent ensemble. Quelques jours avant son anniversaire, Raphaël reçoit une vieille cassette vidéo. Il la visionne et se revoit avec Marie 20 ans plus tôt. Il s'étaient filmés et  promis que quoi qu'il arrive, ils passeraient ensemble à Rome la nuit de leurs 40 ans. Il décide de partir... Ouvrir un des deux livres, c'est avoir immédiatement envie de connaître toute l'histoire,  grâce aux superbes dessins de Jim, également auteur du scénario. Somptueux.

Suivi de LES DESSOUS D'UNE NUIT à ROME (Jim). En complément, cet ouvrage dévoile les coulisses de la BD. Entretien avec l'auteur, esquisses et illustrations diverses enchanteront les amateurs de charme.

 

PERICO. Un diptyque signé Berthet et Hautière. Pour un service rendu à son frère, la vie de Joaquin a basculé. Le jeune serveur sans histoire s'est retrouvé au cœur d'une affaire de blanchiment d'argent et de trafic de drogue. Il devient alors l'homme à abattre. Corruption, Mafia, jolies filles et suspense. Un pur polar.

 

LA PORTE AU CIEL  (Aire Libre). Trois fugueuses recherchées par la police. En pleine campagne elles ont fait connaissance d'un peintre surprenant et de paysans bizarres. Rebondissement dans le dernier volume : fugue dans la fugue, enlèvement et séquestration, assassinat, le tout rehaussé d'un brin de mysticisme. Le dénouement est surprenant.

 

ROSA,  Le pari suivi de Les hommes. Nous sommes dans la France très profonde. Les rustauds du village fréquentent évidemment le bistrot de la belle Rosa. Ce soir-là, après bien quelques verres, chacun vante ses capacités sous l'édredon et dénigre vivement celles des autres. Les paris sont finalement ouverts à qui sera capable d'engager la très grosse somme de cent francs. Mais comment découvrir le meilleur amant de la région ? Rosa, malgré le fait qu'elle soit (mal) mariée accepte sous certaines conditions de jouer les arbitres. Elle découvrira surtout les faiblesses et les vraies valeurs des hommes du village. Suite au pari, le curé a bien évidemment interdit à Rosa d'assister à la messe, mais d'une manière ou d'une autre, il faudra bien qu'elle sauve son âme.                                                                                                                                                                  

 A la fois chronique rurale truculente et portrait d'une femme émancipée au début du XXème siècle, Rosa est un chef-d'œuvre intimiste.

UNE RUE EN AMERIQUE, BROADWAY. Des couleurs et des dessins aussi chaleureux que les cabarets de la rue la plus folle des Etats-Unis dans les années trente. L'entre-deux guerres, la prohibition, la mafia ainsi que de superbes filles plus ou moins habillées ou portant robes serrées et chapeaux cloches composent le menu de ce diptyque. L'intrigue : Il n'est pas facile pour Georges et Lenny Chapman, deux frères qui n'y connaissent rien dans ce domaine que d'hériter du cabaret de leur aîné tout récemment suicidé. Malgré les difficultés, les jalousies et la concurrence souvent déloyale, ils tenteront de relever le défi.

SI J'ÉTAIS UNE FEMME JE M'ÉPOUSERAIS  (6 mois de psychanalyse) et FIN DE LA PARENTHÈSE. Les aficionados de Joann Sfar (Le chat du rabbin, Gainsbourg et j'en passe) vont se régaler !

 

Blonde pulpeuse, nounou d'un jeune homme un peu particulier, Coraline débarque dans un élégant manoir. Il s'en passe des choses derrière le miroir de sa penderie : à chaque page on s'attend à trouver quelques scènes érotico-torrides ; et bien non, ou alors si peu. Si l'histoire en elle-même ne laisse pas un souvenir impérissable, le graphisme légèrement désuet et suranné  ne manque pas de charme. SONGES (Humanoïdes Associés) est une œuvre qui pourrait vous laisser songeur.

 

Vous n'avez pas encore lu LES TEMPS NOUVEAUX de Warnauts et Raives ? Alors il est temps de les lire ou de les relire avant d'attaquer APRES-GUERRE des mêmes auteurs. On retrouve les mêmes personnages quelques années plus tard (1947). Thomas cherche à libérer Assunta Lorca,  sa maîtresse, prisonnière dans un camp en URSS. Il est aidé en cela par l'intelligentsia parisienne et les leaders communistes français. Mais c'est sans compter sur le début de la guerre froide. Un dessin somptueux et un scénario de qualité nous plongent dans cette période trouble de l'après-guerre.

 

 

 

L e s   D i p t y q u e s   e n   c o u r s  

BLAKE ET MORTIMER : Premier volet d'un diptyque, La Vallée des Immortels commence exactement là où Le Secret de l'Espadon s'achève. Les amateurs de Blake et Mortimer retrouveront quelques-uns des ingrédients qui ont assuré la renommée de la saga d'Edgar P. Jacobs : la grande aventure, l'exotisme, qui s'exprime ici dans les ruelles dangereuses de Hong Kong, l'atmosphère londonienne digne des plus belles pages de La Marque Jaune et la science-fiction, incarnée par le nouvel engin imaginé par le professeur Mortimer, le Skylantern, le tout relevé par quelques figures de traîtres et par un Olrik plus machiavélique que jamais. Écrit par Yves Sente, l'album est dessiné à quatre mains par Teun Berserik et Peter van Dongen. Inspirés par la « ligne claire » du Mystère de la Grande Pyramide, ils ont su relever ce défi graphique avec maestria et fidélité à l'esprit Jacobsien. (Source Amazone)

CLOS DE BOURGOGNE, Le monopole suivi de  Paul Bernodet, propriétaire d'un domaine réputé, décide pour une mystérieuse raison de vendre son domaine. On en apprendra plus grâce à l'intervention d'une journaliste mandatée par Bernodet pour enquêter sur une vieille histoire.

LE POUVOIR DES ATLANTES.  1887, une météorite tombe sur terre. 1944, une expédition scientifique allemande tente de retrouver trace des fragments extra-terrestres. Au même moment, Jonas Montfort, jeune pilote de la France libre, intègre la R.A.F. pour combattre aux côtés des Alliés. Le début d'une aventure qui va plonger le monde dans  une crise sans précédent. (Quatrième de couverture). Une histoire passionnante imaginée par Bruno Marchand. Le graphisme est accrocheur, le scénario intelligent, et les éléments de science-fiction sont quasi réalistes. A ne pas manquer donc, mais vous allez rester sur votre faim en attendant le deuxième tome.

Ce serait un beau printemps, si nous n'étions en 44, à Varsovie, quelques mois avant que la résistance polonaise ne soit écrasée par les nazis. L'INSURRECTION (Aire Libre) revient sur les événements tragiques de la fin de la guerre qui ouvrirent la voie à la domination soviétique. Sowa est une écrivaine polonaise. Gawronkiewicz opère une puissante synthèse graphique entre réalisme et expressionnisme, offrant au récit une qualité vibratoire unique. (Quatrième de couverture). Vivement la fin dans le deuxième volume !

 

 

Bibliothèque du Pays-d'Enhaut

Route de la Villa-d'Oex 3

1660 Château-d'Oex

 

Tél : 026 924 51 42 (Durant les heures de prêt)

 

N o u s   c o n t a c t e r

 

Copyright  © Bibliothèque du Pays-d'Enhaut