Classement alphabétique
 

La plupart des commentaires sont rédigés par Christian Chollet

.   

L e s   h i s t o i r e s    c o u r t e s

 

TU MOURRAS MOINS BÊTE (mais tu mourras quand même !) (Marion Montaigne) Comment le cerveau reconnaît-il les gens ?  Les turbulences en avion, C'est quoi une expérience proche de la mort ?  Ou alors Pourquoi les ados sont-ils mous ? Les WC de la peur, Est-ce qu'une tête décapitée vit encore un peu ? Une collection de quatre volumes contenant une septantaine de sujets, chacun répondant quasi scientifiquement mais avec beaucoup d'humour à toutes sortes de questions, parfois sérieuses ou inattendues, parfois loufoques ou saugrenues, parfois encore insolites ou surprenantes. Le tout servi par un graphisme lui aussi amusant et plein de petits gags.

 

WHAT A WONDERFUL WORLD. (Zep). Malgré son titre, ce petit pavé est entièrement rédigé en Français. De courts récits en une, deux ou trois planches chacune. Presque toujours drôle, tout y passe : l'actualité, le cinéma, la bande dessinée, le sexe et tous nos petits soucis que bien souvent on garde secret, les réalités de la vie quotidienne. Et bien plus encore. Comme fil conducteur, Titeuf en adulte ou Zep lui-même ? Quasi deux cents pages à consommer sans modération.

 

 

L e s   O n e   s h o t   (Histoire complète en un seul volume)

ALGÉRIENNE 1954 - 1962.  La guerre d'Algérie, cette guerre qui n'était pas nommée comme telle, est un événement traumatisant des deux côtés de la Méditerranée. Cet ouvrage relate alors le combat de femmes oubliées de la grande guerre des hommes...                                                                                                                                                                                                                                                                   Des histoires qui s'entrecroisent et se répondent font le portrait de femmes de tout horizon, toutes portées par des opinions et sentiments variés sur cette  terrible période... (Quatrième de couverture).

L’ALIÉNISTE.  Bande dessinée brésilienne tirée d'une nouvelle de Machado de Assis. BD dans laquelle les aliénés ne sont pas toujours ceux qu'on pense, surtout pas le Dr. Bacamarte.

L'AMOUR EST UNE HAINE COMME LES AUTRES. La Louisiane des années trente. Il y a des choses qui ne se font absolument pas à cette époque. Que Will, jeune blanc de bonne famille se lie d'une amitié très forte avec Abe un fils d'esclave noir est particulièrement mal vu, au point que le Noir risque d'être lynché. Devenu adulte, Will dirige l'entreprise familiale. Malheureusement, ses capacités intellectuelles sont très limitées, alors qu'Abe est particulièrement doué.

L'ANNIVERSAIRE DE KIM JONG-IL  Jun Sang, jeune garçon de Corée du Nord est né le même jour que le dictateur. C'est le seul anniversaire que l'on fête dans ce pays ; du coup, petit, il pense que c'est son anniversaire à lui que l'on célèbre. De famine en déportation, de camp de prisonniers en séparation familiales, de chômage en mauvais traitements, on en apprend beaucoup sur le mode de vie de ce pays. Édifiant !

Lila coule une enfance parfaite jusqu'au jour où son corps fait des siennes et crie à tout le inonde qu'elle est une fille. Lila est seule à savoir qu'elle est un garçon. Ce corps étranger, cette identité féminine, ça ne va pas être possible. Devenir "il" aux yeux de tous, corriger les résultats de la loterie génétique pour être enfin lui-même, va être son combat. On n'imagine pas, comment l'imaginer, ce qu'une telle décision représente ; ce qu'il faut de bravoure, de ténacité, pour y parvenir. Appelez-moi Nathan est la fiction d'une très belle histoire vraie.

APPELEZ-MOI NATHAN. Lila coule une enfance parfaite jusqu'au jour où son corps fait des siennes et crie à tout le monde qu'elle est une fille. Lila est seule à savoir qu'elle est un garçon. Ce corps étranger, cette identité féminine, ça ne va pas être possible. Devenir "il" aux yeux de tous, corriger les résultats de la loterie génétique pour être enfin lui-même, va être son combat. On n'imagine pas, comment l'imaginer, ce qu'une telle décision représente ; ce qu'il faut de bravoure, de ténacité, pour y parvenir. Appelez-moi Nathan est la fiction d'une très belle histoire vraie.

AR-MEN, L'enfer des enfers.  A lire impérativement ! Après Tchernobyl, La lune est blanche, et Voyage aux îles de la Désolation, Emmanuel Lepage nous emmène une fois de plus dans un endroit improbable, hors du temps, hors de tout. Qui n'a jamais vu les impressionnantes photos de ce phare perdu en pleine mer d'Iroise au large de l'île de Sein, secoué par des vagues monstrueuses ? Lepage y est allé afin de découvrir ce lieu mythique pour nous conter ensuite l'histoire des hommes qui ont construit ce monument, ceux qui y ont vécu et qui ont fait vivre cet enfer. De plus, le graphisme et les dessins rendent parfaitement l'ambiance des lieux.

Un superbe DVD documentaire accompagne l'ouvrage. 

L'ART ET LE CHAT  (Geluck) "Le Chat revisite l'Art en rendant hommage aux plus grands artistes depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours" (Quatrième de couverture). Drôle et instructif, cet ouvrage vous fera certainement découvrir des peintres et des tableaux dont vous n'aviez même pas idée.

BELLÉRPOPHON ET LA CHIMÈRE (La Sagesse des Mythes). Ayant involontairement occis son frère, Bellérophon est chassé de sa cité. Il trouve refuge à Tirynthe dans la demeure du roi. Très vite, son charme et sa vigueur gagnent le cœur de la femme du souverain. Cette dernière déclare sans retenue son amour au prudent Bellérophon qui, en la rejetant, la laisse humiliée. La reine use alors du mensonge et de la ruse pour convaincre son mari d’envoyer le bel exilé vers une mort certaine. Il devra en particulier affronter la terrible Chimère, un terrible monstre qui ravage les environs. Mais c’est compter sans le courage et la détermination de ce héros dont les victoires répétées face à des adversaires redoutables le persuadent d’avoir acquis le statut d'un dieu. En s’érigeant seul au rang divin, il en oublie sa condition humaine. Et ça, Zeus, roi de l'Olympe, ne saurait le tolérer...

BLAKE ET MORTIMER. Le bâton de Plutarque. Yves Sente et André Juillard imaginent la toute première collaboration des deux héros. Le récit se déroule avant Le Secret de l'Espadon, nous sommes alors au printemps 1944.
Le capitaine Blake recruté par le MI 6 a pour mission de faire gagner aux Alliés la Deuxième Guerre mondiale et de les préparer pour la troisième ! Dans une base secrète il découvre que son partenaire n'est autre que Mortimer, son ami d'enfance. Plongés au cœur d'une vaste affaire d'espionnage et de guerre technologique les deux hommes vont côtoyer un étrange et fort peu sympathique spécialiste des langues slaves, un certain colonel Olrik…

BLAKE ET MORTIMER, Le testament de William S. Yves Sente et André Juillard nous livrent une intrigue digne d'Agatha Christie. Trois énigmes, trois clés conduiront le Prof. Mortimer et sa nouvelle amie de Londres à Venise afin de découvrir la teneur de ce fameux testament. Le colonel Olrik, dans sa prison, en sera évidemment pour ses frais. D'autre part, on en apprend beaucoup sur la vie de William S.

 

BOUFFON (Porcel et Zidrou, chez Dargaud). L'histoire se passe au Moyen-âge, dans un château qui ressemble quelque peu au château de Chillon. Une introduction étonnante pour nous raconter l'histoire de Glaviot, le bouffon d'une belle princesse. Avec un prénom pareil, il ne faut pas s'attendre à ce qu'il ressemble au prince charmant, loin s'en faut. En revanche, à la mort de son aimée, un incident met en évidence un pouvoir surnaturel que possède le jeune bouffon. Un scénario sensible teinté d'humour, un dessin réaliste font de cet ouvrage une BD à lire absolument.

CALYPSO (Cosey). Lorsque Gus, soixante ans passés, ouvrier sur un chantier, prétend avoir bien connu feu Georgia Gould, vedette du mythique film  Calypso, sex symbol qui fit rêver des millions de spectateurs, c'est l'hilarité générale.

Pourtant il se trouve que la belle Georgia n'a pas encore pris congé de ce monde.

C'est dans la discrète et luxueuse clinique Edelweiss surplombant le Léman où elle soigne ses addictions que la star vieillissante va faire à Gus et à son compagnon de travail, la proposition la plus inattendue (Quatrième de couverture). Un magnifique ouvrage en noir et blanc.

 

CARMILLA  (Pascal Croci, nouvel auteur à la bibliothèque du Pays-d'Enhaut). Une couverture pour le moins accrocheuse et de magnifiques dessins qui conviennent parfaitement à cette histoire romantique et mystérieuse à souhait. Nous nous trouvons dans quelques châteaux perdus au milieu de la nature sauvage des pays de l'Est, en compagnie de deux jeunes et superbes femmes liées de fort troublantes manières.

LE CAS ALAN TURING (Histoire extraordinaire et tragique d'un génie). Méconnu du grand public, c'est certainement en grande partie grâce à Alan Turing que la Deuxième Guerre Mondiale a été gagnée par les Alliés. Ce génie des mathématiques est parvenu à casser le code Enigma, la machine permettant au Führer de transmettre en code les instructions destinées à ses troupes. Turing est aussi à la base de la révolution informatique et trace les plans qui permettront la construction du premier ordinateur commercial.                                           

Homosexuel, Turing est condamné à la castration chimique par la justice anglaise. Seul et désespéré, il se suicidera le 7 juin 1954 en mangeant une pomme empoisonnée. Edition augmentée d'un dossier historique. Passionnant !

 

LA CAVALE DU Dr DESTOUCHES  (Futuropolis). Mais qui est donc ce médecin ? Il s'agit du célèbre auteur du Voyage au bout de la nuit, Louis-Ferdinand Céline. Même s'il a parfois soigné ou caché quelques juifs, il n'en est pas moins collabo à ses heures ; Céline décide donc de fuir la France en 44, trop peur qu'il a d'être dénoncé et mis à mort. Munis de faux papiers délivrés par la Kommandantur de Paris et accompagné de  son épouse, ils se rendent d'abord dans la cité de Baden-Baden, dans le but avoué de passer ensuite au Danemark, pays dans lequel Céline a caché une petite fortune en or. Le graphisme dans les tons de gris comme le scénario sont sans doute proches du cynisme et du délire célinien. La plupart des gens ne connaissent de Céline que son roman vedette ; lire la Cavale du Dr Destouches est donc l'occasion rêvée d'en apprendre un peu plus sur ce personnage.

A lire ou relire également dans la même édition et dans nos rayons : Le chien de Dieu, une autre page de la vie de l'artiste.

 

CE QU'IL FAUT DE TERRE A L'HOMME  (Martin Veyron d'après Tolstoï). A vouloir trop posséder, on finit par en mourir ; telle pourrait être la morale de cette histoire. La tyrannie des nantis, la pauvreté des paysans, les restructurations villageoises font qu'un jeune père de famille, après bien des changements dans sa vie mais au mépris du bon sens, décide de quitter son village dans le but avéré de devenir riche.

 LES CERCLES DE LUMIÈRE  (Makyo et Laval : Balade au bout du monde). Un thriller passionnant autour des agroglyphes ou crop circles : ces immenses figures géométriques qui apparaissent parfois dans les champs. Deux sœurs, Gabrielle et Murielle, font partie d'un groupe de recherche sur ces mystérieux phénomènes. De plus, il semblerait que leur père juste sorti d'un long coma ainsi que Julia la future fille de Gabrielle soient largement impliqués dans les effets induits par ces apparitions. Cent trente pages de bonheur !

CEUX QUI ME RESTENT. Voyage en Alzheimer. Florent, veuf avant la quarantaine, tente d'élever sa fille tout seul. Trente ans plus tard, atteint par la maladie, il tente de retrouver sa petite Lilie qu'il pense avoir perdue sur un ferry...  et qu'il ne reconnaît pas alors qu'elle le visite chaque semaine. La sobriété du dessin et de la mise en page, la sensibilité du scénario sont en totale corrélation avec la maladie et  les souvenirs de Florent ainsi que les sentiments éprouvés par Lilie. Émotion garantie.

 

LE CHIEN DE DIEU. C'est ainsi que, en 1941,  Drieu La Rochelle qualifia le Dr. Destouches, alias Louis-Ferdinand Céline. Cet opus relate la jeunesse de l'écrivain sous la forme d'un récit pseudo autobiographique, en alternance avec les dernières années de sa vie relatées de manière standard par Jean Dufaux. Le graphisme de Jacques Terpant alterne également les tons de couleurs selon que nous lisons l'une ou l'autre période de la vie de Céline.

A lire ou relire également dans la même édition et dans nos rayons : La cavale du Dr. Destouches, une autre page de la vie de l'artiste.

LE CHIEN QUI LOUCHE (Futuropolis). Après Lulu femme nue et Les ignorants, Davodeau nous revient avec une comédie haute en couleur : Fabien est agent de surveillance au Louvre. Il est amoureux de Mathilde qui le présente à sa famille, petits industriels de province. Ces derniers sont détenteurs d'un tableau ridicule peint par un aïeul et désirent absolument voir cette œuvre pendue au Louvre ...

 

LE CICUIT MANDELBERG  "Mandelberg  plonge chaque jour en zone trouble aux limites de l'âme humaine, entre cortex et noyaux du cerveau. Netter, milliardaire vieillissant, l'a aidé à fabriquer des machines explorant l'infiniment petit. Grâce à Moreira, basketteur et cible idéale, leur rêve d'immortalité prend forme..."(Quatrième de couverture). A mi-chemin entre science réelle et fiction, ce thriller ne laisse pas indifférent ; une petite réflexion sur les capacités de notre cerveau et sur l'avenir de l'humanité s'impose.

CINQ BRANCHES DE COTON NOIR (Collection Aire Libre). Un pavé de 170 pages à ne surtout pas manquer. Saviez-vous que la toute première bannière US comptait une étoile noire parmi les treize représentant les Etats de 1776 ? Cette étoile cousue secrètement par la domestique de Betsy Ross, elle-même chargée par George Washington de réaliser le drapeau, symbolise le mouvement de libération de la communauté noire américaine. En 1944, le soldat Lincoln reçoit une lettre révélant les mémoires de Angela Brown, la domestique de Mrs Ross. De Paris libérée aux Ardennes enneigées, s'engage pour Lincoln et deux de ses camarades une dangereuse et secrète mission afin de retrouver cette bannière. Vous pensez à la ségrégation raciale ? Alors ce récit est toujours étrangement d'actualité.

LE CHANT DU MONDE. Du fond de la vallée, Antonio et Matelot remontent le fleuve à la recherche d'un fils disparu. Leur quête les conduit au cœur du Haut Pays, terre d'amour, de vengeance et de mort.

Un récit d'aventure mythique où la langue de Jean Giono se mêle aux aquarelles de Jacques Ferrandez  pour célébrer une nature vivante et sensible (quatrième de couverture).

" Tomber amoureux d'une prostituée, ce n'est jamais très malin. Défier un chef mafieux pour retrouver ladite prostituée, ce n'est pas très malin non plus. Enlever la fille unique du proxénète pour le mettre sous pression, c'est encore moins malin. Mais croire que tout se terminera bien, c'est carrément n'importe quoi." (Quatrième de couverture). LE CLIENT (Dargaud), un ''one shot'' de Man et Zidrou, est une réelle histoire d'amour dans le milieu glauque de la prostitution ibérique.

LE COEUR DES AMAZONES.  Les uns crient au génie, les autres sont plutôt sceptiques. Le retour de Christian Rossi dans le monde de la mythologie grecque est particulièrement réussi ; en effet, le dessin et la mise en page sont tout simplement superbes et donnent vraiment envie d'acheter et de lire cet ouvrage de 160 pages. Personnellement, je fais plutôt partie des sceptiques, le scénario ne m'ayant pas franchement convaincu. Mais peut-être ai-je trop oublié cette partie de la mythologie relative aux célèbres guerrières, à la prise de Troie et au talon d'Achille .

LES COULOIRS AÉRIENS. Ça y est, Yvan a cinquante ans. Ses souvenirs lui reviennent en mémoire. À vingt ans, avec  ses copains, il regardait les quinquagénaires comme des vieux ou presque.  Mais c'est maintenant son tour. En quelques mois il a perdu sa mère, son père, son boulot. Sa femme  Florence est souvent absente : elle prend fréquemment l'avion pour raisons professionnelles  et vit dans les décalages horaires. Bien sûr, les enfants ont quitté la maison. Alors, forcément, Yvan est un peu paumé. Il s'est réfugié dans le Jura, chez des amis, emportant avec lui le strict minimum. Toute une vie, ou presque, dans quelques cartons.

Cinquante ans ce n'est pas vraiment le bout de la route, mais parfois  un virage dangereux...

LE COUP DE PRAGUE.  Vienne 1948. L'écrivain britannique Graham Greene débarque dans la capitale autrichienne ravagée, et sous occupation des quatre puissances alliées, à la recherche d'idées et de matière pour un film à venir : Le troisième homme. Une histoire de mensonges, de trahisons, d'allégeances choquantes et de secrets violés se révèle sur les pas du célèbre romancier devenu maître-espion. Narrée par Elizabeth Montagu, l'aventurière qui accompagne Greene dans la capitale, cette page d'histoire est illustrée par Hyman avec un graphisme qui nous plonge complètement dans l'ambiance des années de l'après-guerre. Un dossier historique du scénariste Fromental accompagne cet important ouvrage.

LES DEUX VIES DE BAUDOUIN. Baudouin, fonctionnaire harcelé par son patron, mal dans sa peau, est enfermé dans un quotidien monotone. Luc, son frère, employé dans une ONG voyage beaucoup. Il est plutôt du genre : Vive la vie et j'en profite un max ! Un jour, Baudouin apprend qu'il n'a plus que quelques mois à vivre. Luc parvient à convaincre son frère de quitter sa petite vie tristounette afin de vivre tout ce qu'il n'a pas vécu à ce jour. Une histoire touchante, pleine de sensibilité et d'humour, une réflexion sur la vie et le sens qu'on lui donne, bref, un album qui fait du bien.

DILEMMA  (Clarke). IVème siècle avant J.-C. Un aréopage de philosophes grecs tente de prévoir le futur, voire même de le manipuler. A la veille de la seconde guerre mondiale, un groupe d'archéologues découvre une quantité d'amphores contenant les textes, les idées mais surtout les prédictions de ces philosophes. Grave dilemme pour le traducteur responsable, surtout qu'il est allemand, opposant au nazisme mais néanmoins patriote.

DIONYSOS (La Sagesse des Mythes). Fils de Zeus et d'une mortelle, Dionysos est né dans des circonstances exceptionnelles. Grandissant en secret auprès des dieux, il passera la première partie de son existence à trouver la place qui lui est due en parcourant le monde. Son culte sera caractérisé par de grandes cérémonies orgiaques auxquelles se livreront ses cohortes de fidèles. Mais si Dionysos sait se montrer bon envers les siens, leur offrant le savoir de la culture du vin et le plaisir de la luxure, il sera impitoyable avec ses ennemis ou ceux qui ne reconnaissent pas sa nature divine. Aussi craint que respecté, Dionysos, dieu de la vigne et des excès, est probablement l’une des divinités les plus fascinantes et les plus insaisissables de toute la mythologie grecque.

DJANGO MAIN DE FEU. Avant la légende, avant l'homme, il y eut l'enfant Django. Pour passer du prodige du violon au maître de la guitare jazz manouche, Django a dû traverser une douloureuse expérience qui a marqué sa vie : l'incendie de sa roulotte dont  il est miraculeusement sorti vivant. Malheureusement, sa main gravement atteinte risque bien d'anéantir son avenir.

Qu'on aime ou pas le jazz ou la musique manouche, cet opus vaut absolument la lecture. Il permet de découvrir l'enfance et la jeunesse d'un adolescent qui grâce à sa volonté est devenu le prodige que l'on sait.

Préface de Thomas Dutronc, un autre maître de la guitare manouche.

 

DOUBLE SEPT (Yann et Juillard) : Hiver 1936. L'Espagne est en pleine guerre : les Républicains s'opposent aux Nationalistes de Franco. Désireux de soutenir le gouvernement espagnol, Staline fournit plusieurs chasseurs aux Républicains. L'un d'eux est piloté par le Russe Roman Kapulov qui remporte victoire sur victoire. Lors d'une intervention terrestre, Roman rencontre la belle Lulia Montago, jeune milicienne. Ils tombent éperdument amoureux l'un de l'autre. Mais cette Espagne n'est pas propice à l'amour : entre trahisons et complots, intérêts stratégiques soviétiques et nazis, on ne sait plus très bien sur qui on peut réellement compter ...

 

Après L'aigle sans orteils et Pain d'alouette, Christian Lax termine sa trilogie dans le monde du vélo et nous emmène cette fois au Vel'd'Hiv. Le cyclisme est ici un prétexte pour nous dépeindre la vie quotidienne sous l'occupation de Paris par le biais de la famille Ancelin. Un mari joueur et vaguement collabo, une mère qui aide secrètement les Juifs, un fils infirme dédaigné par son père, et l'aîné, champion cycliste composent cette famille. Grâce à L’ÉCUREUIL DU VEL'D'HIV, surnom du champion, Lax décrit également le monde des courses qui se déroulaient dans ce lieu mythique ou même dans Paris.

 

ENTREZ DANS LA DANSE. Strasbourg, juillet 1518. La ville est soumise depuis quatre ans aux pires calamités : la sécheresse, les grands froids, la famine, la maladie rendent la vie difficile aux habitants. C'est ce qui explique pourquoi Enneline s'en va précipiter son enfant dans la rivière depuis le pont au Corbeau. Suite à ce drame atroce, la folie de la danse s'empare de son corps et de son esprit. Plus de quatre cents habitants furent entraînés à sa suite dans cette macabre démence. Ni les médecins, ni les autorités et l'Eglise encore moins n'y purent quoi que ce soit. Cette mystérieuse maladie provoqua la mort de nombreux Strasbourgeois.

ÉROS ET PSYCHÉ (La sagesse des mythes). Psyché est une princesse dont la beauté extraordinaire intimide autant qu'elle subjugue. L'admiration de ses prétendants ne cessant de croître et confinant même à la dévotion, la belle Aphrodite en devient jalouse. Fâchée, elle convoque Éros et le charge d'une mission : humilier Psyché en lui faisant épouser l'homme le plus pauvre, le plus laid et le plus méchant de tout le royaume. C'était compter  sans la réelle beauté de Psyché dont Éros tombe éperdument amoureux dès qu'il la voit.

Dans la même collection, le premier des trois tomes de GILGAMESH.

 

❤❤ LES ESCLAVES OUBLIÉS DE TROMELIN  (Aire Libre). En 1761, Le vaisseau négrier L'Utile transportant à son bord 160 esclaves malgaches fait naufrage dans l'océan Indien, à proximité du minuscule îlot désert de Tromelin. Les rescapés construisent un bateau de fortune afin de quitter l'île. Ce bâtiment sera hélas destiné aux Blancs uniquement.  Ahuris, les Noirs qui ont activement participé à la construction ne peuvent monter à bord et seront sans scrupules abandonnés sur place. Ce n'est que quinze ans plus tard que le chevalier de Tromelin y découvrira huit survivants, sept femmes et un bébé de huit mois. Sylvain Savoia, invité par une équipe de scientifiques, relate en parallèle d'une part la tragédie et la vie sur l'île, d'autre part la dernière campagne de fouilles permettant de mieux appréhender la vie des insulaires. On passe alternativement d'une histoire à l'autre et les deux sont racontées, dessinées et mises en page avec deux styles différents. Dossier documentaire à la fin de l'ouvrage. A ne manquer sous aucun prétexte !

L'ÉTÉ EN PENTE DOUCE. Sa mère vient de mourir et Fane hérite de la maison familiale dans laquelle vit encore son frère Maurice, lequel a un gros problème psychologique. Il hérite également d'une vieille querelle familiale, car le  seul voisin direct, propriétaire des terrains et constructions entourant celle de Fane voudrait développer son affaire. La présence de la belle Lilas, la nouvelle amie de Fane n'arrange pas les choses. L'ambiance rappelle un peu celle de certains romans de Caldwell ou de Steinbeck : la campagne profonde, des gens un peu paumés à la recherche d'un idéal impossible.

 

L'ÉTRANGER (Gallimard). Qui n'a pas lu ce célèbre roman ? Superbement mis en scène par Jacques Ferrandez (Les carnets d'Orient), cette opus vous ravivera quelques souvenirs d'étudiant ou vous incitera peut-être à (re)lire l'œuvre d'Albert Camus.

Explora

ISABELLE EBERHARDT, La vagabonde des sables. Femme de lettres, aventurière, voire espionne, Isabelle a subjugué et scandalisé beaucoup de monde. Féministe avant l'heure, mais parfois déguisée en homme afin de mieux s'intégrer dans tous les milieux, afin de mieux comprendre les gens du désert,  elle a le courage d'adopter un mode de vie nomade inconcevable pour une femme de l'époque, européenne de surcroît.

DAVID LIVINGSTONE , Le missionnaire aventurier. Il est le premier européen à avoir traversé l'Afrique d'Ouest en Est. Si ses découvertes annoncent l'ère du colonialisme moderne, ce missionnaire est loin du cliché habituel de l'explorateur blanc avide de gloire, de richesses et de domination. Il aura toujours un profond respect pour les habitants dont il maîtrise les langues. Il se bat pour libérer les Africains du joug de l'esclavagisme et améliorer leur statut. (D'après le dossier historique tiré des deux volumes).

 

FACTEUR POUR FEMMES  (Grand Angle). L'histoire se déroule  entre 1914 et 1918 sur une petite île bretonne. Tous les hommes ou presque sont mobilisés. Maël qui a un pied bot et la chance de savoir lire reste à la maison ; le maire lui confie donc la tâche de remplacer le facteur. C'est à partir de ce moment que notre héros découvre les très bons côtés de la vie et qu'il prend sa revanche sur les gars du village qui se moquaient de lui. La fin est surprenante. Un récit truculent et poétique à la fois, agrémenté d'un graphisme qui donne envie de lire cette BD. Il n'y a donc pas à hésiter.

LE FILS DE L'OURS. Du tout grand Servais qui nous entraîne une fois de plus dans la France rurale. Comme bien souvent, il mélange  Histoire, légendes et fiction. Richarde, épouse de Charles III (IXème Siècle), est répudiée au motif d'adultère. Sur l'injonction d'un ange, la reine déchue fonda le couvent d'Andlau en Alsace, à l'endroit où elle vit un ourson gratter la terre. Ceci est  donc le prétexte à ce nouvel opus : Matthis, fils du plus important paysan de la région tombe amoureux  de deux jumelles soi-disant filles d'une sorcière. Mais est-ce Éva ou Maria qui une nuit rejoindra le jeune homme dans la grange et tombera enceinte ? Ce qui est certain, c'est que la future mère, enlevée par un ours sera considérée comme morte par les gens du village.

 

HÔTEL PARTICULIER (Casterman). Une jeune femme se suicide dans son appartement. Suite à ce malheureux événement, elle revient hanter son immeuble dans lequel seul un chat parvient à la percevoir. Témoin involontaire mais néanmoins intéressée, elle nous fait découvrir la vie parfois intime de l'immeuble. Guillaume Sorel (Typhaon) nous propose de suivre l'errance de ce séduisant fantôme. Une œuvre pleine de poésie, un dessin parfaitement maîtrisé sauront convaincre le lecteur que l'amour triomphe toujours de la mort.  

 

LES FOLIES BERGÈRES (Dargaud). Pas grand chose à voir avec celles de Paris. En fait, un véritable plongeon dans les tranchées de la première guerre, avec les horreurs que les poilus ont réellement vécues. Un dessin plus que noir, un peu de cynisme, une touche de surréalisme, voilà ce que vous réserve cette œuvre de Porcel et Zidrou.

 

LE GALOP DU SILENCE.  Les passionnés de l'équitation, du cheval, des Franches-Montagnes et du Jura seront comblés. Fidèle à lui-même pour ce qui est du graphisme, Claude de Ribeaupierre alias Derib nous propose des paysages superbes que d'aucun reconnaîtront. De plus on ressent parfaitement l'amour de l'auteur pour le monde rural en général et pour le monde équestre en particulier. Cependant, ça sent la commande promotionnelle pour la région. On m'a soufflé Martine dans les Franches-Montagnes ; j'approuve car je ne retrouve ni la poésie ni la sensibilité auxquelles nous a habitués Derib dans les séries Yakari pour les petits ou Buddy Longway par exemple.

 

Le théâtre autrement ? GEORGES DANDIN (Molière, texte intégral) en BD. Une manière sympathique et agréable de (re)découvrir une littérature pas toujours facile d'accès.

 

HAPPY PARENTS. La relation entre les adultes et leur progéniture n'est pas toujours évidente. Zep propose une soixantaine de portraits de jeunes parents. Drôles, cocasses, sensibles, et bien souvent réalistes, ces situations pourraient bien vous rappeler quelques souvenirs. Bref, ça sent le vécu !

HISTOIRE DU VENDÉE GLOBE.  Une  BD documentaire sur l'une des plus prestigieuses courses de voiliers. Heurs et malheurs des skippers, tantôt sous forme de journal, tantôt sous forme de BD, vous apprendrez tout sur les marins et leurs bateaux, la technique et les voiles, les avaries ou les accidents plus graves, les sauvetages ou les abandons.

L'ÎLE AUX REMORDS (par les auteurs de Facteurs pour femmes). "Le bagne, c'est la belle vie, tu sais… Sauf pour les prisonniers, évidemment !"

Jean, médecin français dans les bagnes et les colonies d'outre-mer est revenu depuis quelques années dans son village cévenol. Cet été de 1958, les Cévennes sont la proie d'inondations gigantesques. Jean qui n'a pas revu son père depuis 25 ans décide de lui porter secours dans les collines où il vit. A mesure que l'eau monte, la colline devient une île, obligeant père et fils à se parler, puis finalement à faire le point sur une histoire de famille vraiment très compliquée.

 

L'IMPERTINENCE D'UN ÉTÉ (Collection Aire Libre). Mexico, été 1923. José Vasconcelos se voit confier le Secrétariat à l'Education publique. Convaincu que les artistes et l'art sous toutes ses formes doivent être présents à tous les niveaux de la vie sociale, il abolit toute forme de censure et de pression idéologique. L'expression artistique est totalement libre et doit s'ouvrir au peuple. Le Mexique devient le lieu de rendez-vous des artistes du monde entier. (D'après la postface).

Vingt ans plus tard, Théo Martin-Genet, écrivain français retourne à Mexico à l'endroit  où la photographe Tina Modotti fut retrouvée morte, probablement assassinée dans un taxi abandonné. Sous prétexte de lui offrir à boire, il invite son chauffeur dans un bar et lui raconte cette courte période durant laquelle les artistes ont pu s'exprimer librement. L'impertinence d'un été est une histoire vraie.

INCROYABLE  (Zabus et Hippolyte). En Belgique, dans les années 1980, Jean-Loup vit en compagnie de son père. Le petit garçon souffre d'un TOC (trouble obsessionnel du comportement) lié à un cruel manque de confiance en lui et à une certaine solitude due à l'absence de sa mère. Doté d'une grande imagination, doué d'un talent de conteur, il se construit pourtant son propre univers avec beaucoup de fantaisie. Mais comment raconter des histoires aux autres quand on est hypocondriaque ? Comment peut-on tout simplement trouver sa place dans la société alors qu'on est différent des autres ? Une histoire drôle et émouvante servie par les illustrations d'Hippolyte qui ont parfois un petit air de Sempé.

LES INDES FOURBES. Vulgaire escroc de bas étage vivant dans le Madrid du XVIIe siècle, Pablos décide de quitter l'Espagne pour s'embarquer à destination des colonies. Il y découvre un Nouveau Monde où tout est possible, même s'élever sur l'échelle sociale. Changeant d'identité comme de lieu, Pablos devient tour à tour esclave, noble, explorateur, traître. Des geôles espagnoles aux sommets de la Cordillère des Andes en passant par les méandres de l'Amazone, il connaît la gloire et la misère dans une épopée grandiose.

L'INDIVISION (Springer et Zidrou, chez Futuropolis). Un sujet tabou mais peut-être pas si exceptionnel que ça est abordé dans cet ouvrage d'une manière extrêmement délicate. Il s'agit de la liaison incestueuse mais empreinte d'un réel amour entre un frère et sa sœur, elle-même mariée et mère de deux enfants. Seul le départ de l'un permettra de résoudre cette dramatique situation. Il n'en reste pas moins que la chute est étonnante. A consommer sans modération (je parle évidemment de la BD).

IROQUOIS. Québec, 1609. Champlain, fondateur du Québec parvient à créer un climat de confiance entre les Français et les Amérindiens. Un commerce florissant se développe alors, mais c'est sans compter les Iroquois qui conduisent des raids meurtriers dans la vallée du Saint-Laurent. Champlain décide de prendre le sentier de la guerre et part en Iroquoisie. Deux coups d'arquebuse engendreront deux siècles de guerre entre Français et Iroquois. D'après une histoire vraie. Un très bel ouvrage.

J'AI TUÉ ABEL. Le premier crime de l'humanité est ici réinventé par Le Tendre et Sorel.  Caïn, maudit par Dieu est condamné à la vie éternelle ; tourmenté par cette malédiction dont il ne peut se défaire, il tente de se libérer grâce à l'aide d'un humble berger très respectueux des lois de Yahvé.

 

JANET BURROUGHS  est la nièce de l'auteur de Tarzan. Cette lady de bonne famille débarque en Afrique, ce continent encore méconnu au XIXème siècle, dans le but de découvrir la légende de l'enfant- singe. Le récit est magnifié par les superbes planches de Croci qui donnent réellement une ambiance africaine. Aucun dialogue, par contre les textes sont en fait le journal de Janet suivi d'une lettre posthume.

JÉRÉMIAH : Et puis merde : Un incendie ayant ravagé l'hôtel où ils s'étaient installés, Jérémiah et Kurdy se retrouvent seuls rescapés mais sans leurs précieuses motos désormais détruites. La présence de miliciens suspects les incite à fuir au plus vite. Ils s'introduisent malheureusement dans une propriété privée qui protégerait quelqu'un ou quelque chose de grande valeur.

KOBA. Une fiction concernant Staline à l'époque où  jeune révolutionnaire  il se faisait appeler Koba, et la fin des années 40. Staline revient au camp 0049, dans lequel il fut jadis interné, afin d'y percer un mystère lié à un tableau le représentant avec ses compagnons de militantisme. Étrangement, ces camarades devenus par la suite des pontes du régime disparaissent les uns après les autres de la surface de la toile, sans qu'apparemment  aucune main humaine, n'en soit la cause.

LA LÉGÈRETÉ. Le 7 janvier 2015, les collègues et amis de Catherine Meurisse, dessinatrice de presse à Charlie Hebdo depuis une dizaine d'années, sont sauvagement assassinés. Après la tragédie, afin de s'éloigner de la violence, elle se met en quête de l'opposé du chaos : la beauté. Sur son chemin : la Villa Médicis à Rome, le Louvre, l'océan... Autant de lieux de Renaissance... et de retrouvailles avec la légèreté. (Quatrième de couverture).

LÉNA DANS LE BRASIER. Série créée par Pierre Christian et André Juillard, voici enfin le retour de Léna, absente depuis 2009. A relire, donc ! Dans une région perdue du nord de l'Amérique, une importante conférence se déroule dans le plus grand secret, réunissant des représentants de différents pays afin d'évoquer la crise qui secoue le Moyen-Orient. Les diplomates confrontent leur point de vue offrant parfois un spectacle consternant dans un monde menacé, prêt à exploser. Léna assiste à cette conférence qu'elle doit superviser. L'héroïne se trouve au cœur d'un récit d'une rare intelligence où les enjeux géopolitiques sont plus présents que jamais.

 

LA LESBIENNE INVISIBLE (Delcourt). Les expériences amoureuses d’une jeune fille qui trouve que la vie d’une lesbienne n’est pas toujours facile. Tirée d’un ‘’one woman show’’, cette BD pleine d’autodérision  est présentée comme une autobiographie. Aucune vulgarité, mais des clichés sympas et souvent drôles, concernant aussi bien les hétéros que les homosexuelles. De la coupe vestimentaire aux boîtes à filles en passant par les garçonnes en veste de cuir et  moto, Sandrine nous Revel (C’est son nom !) quelques facettes des difficultés rencontrées par Océanerosemarie pour assumer pleinement son mode de vie.

 

LITTLE TULIP  (Boucq et Charyn, collection Signé). Emprisonné en même temps que ses parents, c'est à l'âge de sept ans que Pavel découvre l'enfer du goulag. Séparé des siens, il doit apprendre seul les règles qui régissent son nouvel univers : la violence permanente et la toute-puissance des chefs de gangs. Avec les années, Pavel devient peu à peu un combattant redoutable. Mais c'est son talent pour le dessin qui fera de lui une légende. (Quatrième de couverture).

LOUISE, LE VENIN DU SCORPION. (Casterman). Grandeur et décadence d'une des plus grandes actrices de l'entre-deux guerres. L'avènement du "parlant" a peut-être contribué à la déchéance de la sulfureuse Louise Brooks, reine du muet américain. Cette biographie de plus de cent pages est admirablement servie par le dessin de Joël Alessandra qui rend parfaitement l'atmosphère des années vingt.

LE LOUP. L’action se déroule au cœur du Massif des Écrins. Un grand loup blanc et un berger vont s’affronter passionnément, jusqu’à leurs dernières limites, avant de pactiser et de trouver le moyen de cohabiter. Rochette célèbre une nouvelle fois la haute montagne, sa beauté, sa violence ; l’engagement et l’humilité qu’il faut pour y survivre. Il tente aussi, par la fiction, de trouver une porte de sortie au conflit irréductible de deux points de vues, justes l’un et l’autre : les bergers qui veulent protéger la vie de leurs bêtes, les parcs qui tentent de sauver des espèces en voie d’extinction.

LES LOUVES  (Collection Aire Libre). Comment vit-on lorsqu'on est une femme belge sous l'occupation allemande ? C'est ce que vont apprendre Marcelle et Yvette, deux filles de La Louvière, au cours de ces longues années de guerre. Aux côtés de leurs frères et de leurs parents, elles grandiront jusqu'à devenir peu à peu des femmes soucieuses de préserver leur monde, des Louves prêtes à se battre pour vivre et à vivre pour être elles-mêmes (source Internet).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bibliothèque du Pays-d'Enhaut

Route de la Villa-d'Oex 3

1660 Château-d'Oex

 

Tél : 026 924 51 42 (Durant les heures de prêt)

 

N o u s   c o n t a c t e r

 

Copyright  © Bibliothèque du Pays-d'Enhaut